FCPR Fonds PME
Les Fonds Communs de Placement à Risques (FCPR) permettent aux épargnants d’investir collectivement dans les valeurs mobilières (actions, obligations, etc.) émises par des sociétés non cotées en bourse : principalement des PME ou PMI innovantes. Ils sont utilisés dans le cadre de l’activité de capital investissement pour financer la création, le développement ou la transmission/reprise d’entreprises.

Votre objectif

Vous disposez de liquidités que vous pouvez immobiliser pour une durée de 6 à 10 ans, les FCPR vous permettent d’investir dans l’économie réelle.

Ils offrent également une décorrélation aux marchés financiers, ce qui peut prendre tout son sens dans une logique de développement patrimonial. L’espérance de performance est élevée, en échange de l’acceptation d’une prise de risque élevée.

En détail

Les FCPR ont été créés dans les années 80 pour favoriser l’investissement auprès de PME non cotées en phase de développement. Les FCPR sont des organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) qui réalisent des levées de fonds auprès des épargnants dans le but de procéder à des opérations de capital investissement.

Cette classe de fonds fait partie de la famille des fonds de capital investissement, tout comme les FIP et FCPI. Les FCPR se différencient de ces derniers car ils n’offrent pas de réduction d’impôt liée à l’investissement : cet investissement n’est pas défiscalisant à l’entrée.

L’actif du FCPR doit comporter au moins 50% de valeurs mobilières d’entreprises non cotées ou de parts de sociétés à responsabilité limitée de l’espace économique européen.  Pour atteindre ce niveau minimum, un FCPR peut avoir recours à d’autres investissements et notamment faire figurer à son actif pour 15% maximum des avances en comptes courant. Enfin, un FCPR peut investir dans des sociétés cotées dont la capitalisation boursière est inférieure à 150 M d’Euros et ce dans la limite de 20%.

Comme vous pouvez le comprendre, ce support d’investissement est généralement dédié aux investisseurs expérimentés et/ou accompagnés par un conseiller financier car il s’agit d’un placement risqué.

Une analyse détaillée de la stratégie du FCPR est indispensable pour bien appréhender le profil de risque sous-jacent. Si l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) délivre un agrément pour la mise sur le marché des FCPR, il n’en reste pas moins qu’une sélection drastique doit être opérée avant d’investir. L’investissement en FCPR doit être perçu comme une opportunité de diversification de son patrimoine et pour des liquidités que l’investisseur accepte de bloquer pour une période de 6 à 10 ans (voire plus dans certains cas).

 

Fiscalité générale des FCPR :

A l’inverse des FIP et FCPI, les FCPR ne font l’objet d’aucune réduction d’impôts pour les sommes investies à l’entrée. Néanmoins, les FCPR bénéficient d’un régime fiscal avantageux pour les gains issus de ces investissements. Si les prélèvements sociaux sont toujours dus, une exonération totale sur les revenus distribués et les plus-value est possible en respectant certaines conditions.

Conditions pour bénéficier des avantages fiscaux :

  • Conserver les parts du fonds pendant au moins 5 années après leur souscription
  • Pas de distribution versée à l’investisseur sur les 5 premières années (les intérêts sont donc capitalisés)
  • Ne pas détenir directement ou indirectement (personnellement ou dans le cadre familial) plus de 25% des droits dans les sociétés figurant à l’actif du FCPR ou ne pas avoir atteint ce niveau au cours des 5 ans précédent la souscription des parts du FCPR.

Les FCPR offrent donc une exonération fiscale en sortie, et il s’agit donc d’un investissement défiscalisé !

Si l’une des conditions n’est pas respectée, l’exonération est remise en cause et la plus-value devient taxable se le régime du droit commun. Toutefois, certaines situations particulières permettent de conserver l’avantage fiscal : départ en retraite, licenciement, invalidité ou décès.

  • Diversification du patrimoine avec une dimension éthique (économie réelle)
  • Alternative à l’investissement sur les marchés financiers (bourse)
  • Performances attendues élevées en contrepartie d’un risque élevé de perte en capital
  • Exonération totale de plus-values si respect des conditions prévues
  • Possibilité d’investir directement ce qui permet d’éviter des frais de tenue de compte
  • Le capital investi n’est pas garanti et le risque de perte élevé
  • Immobilisation des sommes investies pendant une période longue (6 à 8 ans minimum, prorogeables)

L'avis d'OptiFi

L’investissement dans un FCPR doit faire l’objet d’une attention particulière. Pour cela, une prise de connaissance du prospectus complet du fonds (y compris le règlement) est nécessaire. Ces documents fournissent des informations précises sur la gestion, les modalités de fonctionnement du fonds, les risques liés à l’investissement et enfin les frais associés.

Comme annoncé, ces fonds font partie de la même famille des FIP et FCPI.

Les FCPR ont un univers d’investissement plus large puisqu’ils ne sont pas soumis aux contraintes nécessaires pour respecter les règles de défiscalisation des FIP et FCPI. Aussi, le montant des fonds collectés se veut plus important pour les FIP et FCPI, de par leur caractère défiscalisant !

Pour résumer, la compétition accrue sur le segment des FIP et FCPI a donc pour conséquence de réduire les opportunités d’investissement.

A contrario, les FCPR qui ne bénéficient pas d’incitations fiscales à l’entrée et dont la demande est moins forte, offrent un univers d’investissement plus large en nombre et en diversité.

Cela explique certainement le fait que les performances historiques de FCPR soient bien mieux indexées en moyenne. Les sociétés de gestion des FCPR peuvent alors se permettre d’être plus gourmands dans la rentabilité demandée auprès des sociétés sélectionnées.

OptiFi est à votre écoute pour aborder de façon plus précise l’ensemble de ces éléments qui nécessite une analyse de votre situation personnelle dans le cadre d’une approche de gestion globale de votre patrimoine.

Contactez nous

Pour rappel

Les informations publiées sur le site optifi.fr sont génériques et ne prennent pas en compte votre situation personnelle. Ces informations ne sont en aucune façon des recommandations personnalisées pour les transactions que vous souhaiteriez effectuer. Cette information est produite à titre informatif et ne constitue ni une prestation de conseil financier, ni une incitation, sous quelque forme qu’elle soit, à acheter ou vendre des produits financiers. Le lecteur reste le seul responsable de l’information qu’il aura pu lire sur notre site. Aucun recours contre la société éditrice du site optifi.fr ne sera possible et sa responsabilité ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun de la part du lecteur.