Marchés Financiers Covid-19
Gary Vigier Pas de commentaire

Le point bas de mi-mars était-il un point bas ?

Les marchés financiers peuvent-ils encore baisser ?

Nous avons vu un rebond, est-il trop tard pour investir ? Doit-on attendre un nouveau repli ?

Il est tout à fait naturel de se poser ces questions aux vues des dernières séances.
A l’heure où j’écris ces quelques lignes, nous avons un début de réponse puisque les marchés actions affichent une perte de -4%.

D’où vient cette tentation de prédire les mouvements ? comme si un mouvement trop prononcé devait forcément « revenir à la moyenne ».

Le plus grand ennemi de tout investisseur n’est certainement pas la volatilité ou de se tromper sur le titre à acheter, voire même l’événement extérieur tapi dans l’ombre d’un marché en plein air à Wuhan. Non : le pire ennemi est bel et bien la tentation du market timing !

Market Timing

Nous sommes des milliers : gérants, traders, analystes, conseillers, détenteurs de PEA… à avoir ce sentiment, cette envie de deviner le sens dans lequel va ouvrir le marché.

Et pourtant, aucun algorithme, aucun gérant, aucun analyste technique ne peut « timer » le marché à court terme avec des statistiques de réussite satisfaisantes sur une longue période.

Plus l’incertitude est grande et plus la tentation est forte.

Il y a deux grands dangers, à essayer d’acheter avant que cela ne monte et à vendre avant que cela ne baisse :

  • le premier est de ne jamais rien faire ; le marché n’a jamais assez baissé et il a toujours trop monté
  • le second est ce que l’on appelle « le retour de porte de saloon ». Vous achetez parce vous croyez que cela va monter, mais cela baisse, alors vous vendez pour ne pas perdre trop et hop ! cela remonte…

Si vous avez survécu à ces deux écueils, le résultat est quasi certain :  il y a de grandes chances pour que vous ayez fait moins bien que le marché actions en performance et bien mieux en cheveux blancs !

Les émotions brouillent alors la vision de l’objectif long terme et déclenchent des réactions qui desservent le but que l’on avait fixé à son investissement. Les émotions ne font donc pas bon ménage avec la gestion financière.

Discipline donc !

Chez OptiFi, nous sommes convaincus que l’objectif ne doit pas être uniquement la rentabilité, mais surtout de mettre vos finances aux services de vos projets de vie.

Pour cela, il est primordial d’identifier votre tolérance en termes de moins-value latente, mais aussi d’estimer vos besoins en trésorerie. Cela permettra notamment de définir votre horizon d’investissement, ainsi que la stratégie à adopter en conséquence.

Si votre horizon d’investissement est inférieur à 2 ans, il est dangereux selon nous de tenter de se positionner sur les marchés financiers actuellement.

J’espère simplement que la recrudescence récente d’ouverture de PEA ne va pas amener à trop de retours de portes de saloon !

En revanche, si vous souhaitiez profiter du contexte actuel pour vous positionner sur le long terme, plusieurs options s’offrent à vous :

  1. Achat de Long Terme : Sélectionner des titres (sociétés) de bonne signature, affichant une stabilité financière avérée, et dont le business model est lisible
  2. Investissement progressif : Définir une allocation diversifiée qui permettra d’augmenter votre exposition aux marchés financiers progressivement, lissant ainsi vos points d’entrée puisque si les marchés baissent, vous achèterez alors les mêmes actifs moins chers.
  3. Investissement dans des produits financiers non-corrélés aux marchés financiers
  4. Investissement dans des produits financiers offrant des garanties partielles sur le capital

Pour rappel :

Les informations publiées sur le blog optifi.fr sont génériques et ne prennent pas en compte votre situation personnelle. Ces informations ne sont en aucune façon des recommandations personnalisées pour les transactions que vous souhaiteriez effectuer. Ce billet est produit à titre informatif et ne constitue ni une prestation de conseil financier, ni une incitation, sous quelque forme qu’elle soit, à acheter ou vendre des produits financiers. Le lecteur reste le seul responsable de l’information qu’il aura pu lire sur notre blog. Aucun recours contre la société éditrice du site optifi.fr ne sera possible et sa responsabilité ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun de la part du lecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *